Élections : le programme

Facebook

Plus de détails avec l’onglet “Programme” du menu principal !

 

Télécharger ici le Programme synthétique 2020 Énergie Nouvelle Prades Le Lez

Notre programme a été distribué en porte à porte à partir du 6 mars 2020 et présenté lors de notre réunion publique du Mardi 10 mars 2020.

Prades-le-Lez grandit mais demeure une petite commune à taille humaine, qui doit conserver son “esprit village”, dans un environnement exceptionnel.

Nos propositions s’inspirent des nombreuses discussions et réflexions que nous menons avec vous, à travers nos rencontres et groupes de travail collectifs.

Nous entretiendrons ces relations de proximité si nous sommes élus.

Nous mettrons en œuvre un programme qui assure à tous une commune accueillante et tranquille et maîtrise les enjeux de son développement urbain.

Nous serons innovants et exemplaires en matière de transition écologique. Nous valoriserons les initiatives citoyennes et associatives.

Nous nous engagerons sur un plan pluriannuel d’investissements indispensables, avec des choix et les budgets alloués qui vous seront expliqués en toute transparence.

Les projets seront réalisés sans augmenter les taux d’imposition, en s’appuyant sur les services mis à la disposition des communes et en recherchant activement des subventions.

Pour faire de Prades-le-Lez une commune écologique,démocratique et solidaire. Maintenant !

Bien accueillir nos enfants

  • Réaménager l’école actuelle et en construire une nouvelle,
    bioclimatique, avec des salles polyvalentes. Sa localisation se fera en proximité d’équipements sportifs et associatifs, et d’un lieu de rencontre pour les parents et les enfants, après la classe.
    Elle ne devra pas créer de clivage social dans la population.
  • Limiter la circulation automobile aux abords des écoles,
    (sécurité, lutte contre la pollution et les embouteillages), en soutenant et renforçant différents modes de transport scolaire : bus,piédibus, vélobus, covoiturage…
  • Définir un projet éducatif global,
    ambitieux et concerté (petite enfance, école,périscolaire, parents).
  • Conserver la grande qualité de notre restauration collective,
    (crèche, école), augmenter les produits bios etlocaux, continuer à lutter contre le gaspillage alimentaire et devancer l’interdiction des contenants plastiques dans les cantines.

La capacité de l’école est insuffisante pour accueillir les nouveaux arrivants. Il faut en construire une nouvelle pour le bien-être des enfants et la qualité de l’enseignement. Avec près de 100 élèves de plus qu’en 2014 (+20%), 4 nouvelles classes ont déjà été ouvertes dansl’urgence. La cour d’école annexe (93 enfants, 285 m² pour 3 classes) est deux fois plus petite que la norme. En juin 2019, il faisait déjà 36° à 10 h du matin dans certaines classes.

Produire et consommer local

  • Dynamiser le marché et le commerce de proximité,
    lutter contre la vacance commerciale.
    Par exemple, tester des projets de boutiques éphémères ou mutualisées.
    Communiquer pour mettre en avant les différentes activités, créer des évènements (journées portes ouvertes/forum des artisans et entreprises, semaine du goût).
    Inciter à l’installation de nouvelles activités à haute valeur sociale et écologique(appels à projets).
  • Développer le maraîchage local et la distribution de produits locaux et bio,
    en soutenant les investissements nécessaires, stimuler la demande.
    Travailler par exemple à un Projet alimentaire territorial (PAT) avec d’autres communes.
  • Favoriser le développement des jardins partagés de la plaine du Lez
  • Valoriser les déchets verts, notamment avec les jardins partagés et les maraîchers, grâce à une aire de broyage collective
  • Équiper les quartiers de composteurs collectifs
  • Appliquer une démarche communale zéro déchet.

Repenser l’urbanisme

  • Développer un projet urbain orientant l’aménagement de la commune,
    avec une vision globale et à long terme (nous ferons intervenir le CAUE – Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement).
    Faire évoluer le Plan local d’urbanisme (PLU) avant le passage en Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi).
    Préserver le patrimoine architectural vigneron, stopper les constructions sur les espaces naturels et agricoles.
  • Accompagner les particuliers dans la rénovation et la construction d’habitat durable et économe en énergie en proposant par exemple des permanences d’architecte conseil à la mairie.
    Viser l’exemplarité pour les bâtiments publics, notamment sur la production énergétique renouvelable.
    Favoriser l’habitat participatif et intergénérationnel.
  • Arborer le village,
    et tout nouvel équipement public pour créer des îlots de fraîcheur et lutter contre les canicules, tout en créant des lieux de bien-être.
  • Réexaminer le projet ZAC Cantarelle : cet espace central dans la commune doit être dédié aux services et équipements publics.
  • Réaménager les places Jean-Jaurès et de la Fontaine,
    dans le cadre d’un projet participatif et embellir les rues.Installer des bancs, points d’eau et toilettes publiques.

L’urbanisme est un élément clé pour anticiper les dérèglements climatiques mais aussi créer du lien social.Il faut sortir de la logique “tout béton” : donner plus de place aux végétaux, désimperméabiliser les sols, construire à moindre impact environnemental et privilégier les matériaux locaux, assurer l’harmonie, la qualité visuelle, sonore et thermique des bâtiments.

Préserver notre environnement

  • Défendre le foncier naturel et agricole,
    Effectuer un inventaire de la biodiversité avec les écoles, les habitants et les associations locales, et en assurer le suivi sur le long terme
    Produire un guide de l’environnement local (sensibilisation,information) et des itinéraires pédestres
    Remplacer l’éclairage générateur de pollution lumineuse et mieux gérer son extinction, afin de préserver la faune nocturne et économiser l’énergie
    Passer la commune en Zéro phyto.

Affirmer la vie associative, culturelle et sportive

  • Programmer des festivals multi-sites :
    animations culturelles, scientifiques et éco-citoyennes, scènes musicales ouvertes, expositions artistiques.
    Valoriser les bassins de rétention de Coste Rousse en théâtre de verdure et mieux profiter du domaine de Restinclières en renforçant les liens avec le Département.
    Relancer le comité des fêtes et la fête du village.
  • Encourager et soutenir les projets associatifs,
    accompagner les associations dans leurs démarches administratives et juridiques, rédiger une charte.
  • Rénover les salles associatives et les équipements sportifs
    Attribuer de nouveaux espaces et du matériel mutualisé (imprimantes…)
    Aménager une ludothèque.

Nous rénoverons le stade de foot, créerons des vestiaires de qualité pour les clubs et les écoles, un boulodrome ombragé, des aménagements en plein air de type “crossfit” et skate park.
Nous négocierons pour récupérer le stade de foot américain cédé à la Métropole.
La “plaine sportive” sera repensée en concertation avec ses usagers, pour être adaptée aux compétitions comme aux loisirs et à la détente pour toutes et tous.

Développer les mobilités douces, sécuriser et apaiser les déplacements

  • Organiser une concertation publique sur la circulation dans la commune : sens de circulation, partage des espaces.
    Pacifier le trafic routier au sein de la commune (plateaux traversants,signalétique piétons/vélos, zones 30, radars pédagogiques), avec un report du trafic de la D17 vers le LIEN et la D112.
    Poursuivre le plan de réfection des voiries.
  • Accroître l’offre de transports en commun :
    La rendre plus incitative après avoir mené une enquête de besoin (horaires, desserte,intermodalité).
    Engager, avec la Métropole, la réflexion sur la gratuité.
    Créer des liaisons avec les communes voisines, par exemple une navette rapide vers Clapiers (en anticipation de l’arrivée du tram).
    Favoriser le co-voiturage (Blablalines, Rézo pouce)
  • Mieux relier les différents lieux de la commune avec des cheminements piétonniers et cyclables.< Lancer un Plan vélo continu et sécurisé. Développer la signalétique et lesparkings à vélo. Programmer l’aménagement et la réfection des trottoirs (en démarrant par un diagnostic) pour que l’ensemble des quartiers soit accessible aux personnes à mobilité réduite, aux personnes âgées, aux poussettes./li>

Nous mettrons tout en œuvre pour faciliter les modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle et donner une place importante aux mobilités douces, en favorisant tous les projets de transport en commun.Les objectifs : réduire la pollution,l’insécurité routière, permettre aux Pradéens de diminuer leur budget transport, favoriser le lien, la fréquentation des commerces de proximité et activités locales, l’accès aux équipements publics.

Être solidaire pour mieux vivre ensemble

  • Construire un centre socio-culturel pour toutes les générations
    Mettre à disposition une salle et un espace extérieur pour les jeunes, aménagés en partenariat et selon leurs besoins : baby-foot, mur à graff…
    Promouvoir un Repair’ café, une ressourcerie et des ateliers solidaires (mécanique, menuiserie…)
  • Accompagner les personnes fragilisées
    Soutenir les personnes âgées pour favoriser leur maintien à domicile.
    Étudier des solutions d’accueil pour personnes âgées dépendantes.Aménager des locaux adaptés pour le Secours pradéen et la Banque alimentaire.
  • Assurer la transparence pour l’attribution des logements sociaux
    en associant l’opposition municipale à la commission d’attribution et en publiant les critères.
  • Créer un pôle de tranquillité publique
    pour répondre aux préoccupations en matière de réglementation, sécurité routière, incivilités et nuisances.
    Mettre en place des permanences dédiées et des actions de sensibilisation et médiation.
    Rendre la police municipale plus présente sur le terrain.

Nous nous engageons pour que la commune soit accessible et facile à vivre pour les personnes en situation de handicap, de la petite enfance aux seniors. Nous garantirons la pratique des activités culturelles, sportives et de loisir et accueillerons, par exemple, des artistes handicapés.

Stimuler la démocratie locale

  • Instaurer un conseil participatif
    pour définir des projets structurants pour la commune (composé de ⅓ d’habitants,⅓ d’élus, ⅓ d’experts).
    Associer les Pradéen.ne.s aux grandes décisions via des commissions extra-municipales permanentes.
    S’engager pour un conseil municipal enfants et jeunes qui débouche vraiment sur des réalisations concrètes.
  • S’engager pour la moralisation de la vie politique en respectant la charte Anticor:
    Disponibilité des élus, transparence des décisions, lutte contre la corruption et les conflits d’intérêt, non cumul des mandats, participation citoyenne, rigueur dans la gestion, respect de l’opposition municipale.
    Garantir la transparence de l’action municipale en diffusant les débats et les décisions du conseil municipal, permettre une expression citoyenne au début du conseil.

Nous établirons des relations étroites avec les services de la Métropole pour impulser des projets sur la commune et les suivre dès leur phase de conception. Nous veillerons à la rapidité et la régularité des interventions de la Métropole et vérifierons annuellement la qualité des services (entretien des voiries, des espaces publics, de l’éclairage public, des services : eau, assainissement et ramassage des ordures ménagères…).Nous coopérerons avec d’autres communes pour peser sur les décisions et faire évoluer la gouvernance de la Métropole.

Visites : 141

2 commentaires à propos de “Élections : le programme”

  1. Bonjour. Merci pour votre question.
    Nous pouvons vous rassurer, ces questions sont bien prises en compte dans notre programme et nous continuons à travailler sur différentes solutions. Comme nous l’avons présenté lors de nos réunions publiques, nous prévoyons de valoriser davantage la présence du domaine de Restinclières sur la commune grâce à des partenariats, notamment pour l’organisation de manifestations culturelles. Une première prise de contact à déjà eu lieu. Nous souhaitons créer des rencontres Eco dialogues comme au Vigan ou au bord de l’étang de Thau : ce sont des rencontres débats, projections de films, ateliers participatifs, sorties nature; sorte d’université populaire sur la thématique de la transition écologique.
    Autre exemple, nous proposerons aux Écologistes de l’Euzière de réaliser un inventaire de la biodiversité avec les écoles et les enseignants intéressés et les habitants. A savoir également : le domaine abrite déjà le centre EducNature qui reçoit les classes à la journée, une pratique à favoriser et appuyer. Plus largement, au-delà de Restinclières, nous produiront un guide de l’environnement local (sensibilisation, information) et des itinéraires pédestres, avec des associations locales.
    Concernant les pistes cyclables, et les déplacements dits “actifs”, vous trouverez pas mal d’informations dans notre programme qui visent à les développer et à apaiser les déplacements.
    Nous avons également bien prévu d’embellir le village, en prenant en compte son aspect paysager et convivial (favoriser les lieux de rencontre. Exemple d’un projet participatif axé sur les places J. Jaurès et de la Fontaine) mais aussi de l’adapter, autant que possible, aux effets du changement climatique.
    Concernant la rénovation énergétique, une première mesure sera de proposer des permanences d’architecte conseil à la mairie, afin d’accompagner les particuliers dans leurs projets de construction ou de rénovation d’habitat durable économe en énergie. Nous viserons l’exemplarité pour les bâtiments publics, notamment sur la production énergétique renouvelable.
    Comme vous le dites, les choses se feront étape par étape mais il n’est plus question à présent de tergiverser. Le cap est donné.

  2. Quid des relations avec le Conseil Général en vue d’un partenariat sur l’utilisation du domaine de Restinclières qui, pour rappel, se situe sur la commune de Prades ? (il est anormal que la commune ne participe pas à la gestion du domaine).
    Quid d’une collaboration privilégiée avec les Ecologistes de l’Euzière sur des programmes scolaires et diverses manifestations pédagogiques ?
    Quid des relations avec le député vert Christian Dupraz pour initier des projets structurants sur la commune (coulée verte le long du Lez avec piste cyclable et sentier découverte) ?
    Quid de manifestations publiques sur les changement climatiques et leur impact sur le milieu environnemental local (conférences, sensibilisation pour promouvoir l’éco-citoyenneté) ?
    Quid d’un plan vert défini par étape dans le temps sur les priorités pour rendre ce village plus paysager, plus propre et plus engagé dans la rénovation énergétique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*