Le discours de Florence Brau lors du conseil d’installation de la nouvelle municipalité

Facebook

Je suis très honorée par la confiance que m’accorde le conseil municipal. Cela fait 17 ans que je vis à Prades-le-Lez que j’y élève mes enfants, que je m’y suis fait des amis chers, que je me préoccupe de son environnement, de sa qualité de vie.

Aujourd’hui je prends toute la mesure de la tâche qui m’attend avec vous. J’aborde la nouvelle période qui s’ouvre avec confiance et détermination.

Je suis confiante dans le travail que nous allons accomplir ensemble, dans un climat que je souhaite serein, même s’il n’exclut pas les critiques constructives .

Je remercie toute mon équipe, soudée, engagée, rigoureuse. Car c’est du travail d’équipe que nous allons accomplir. Entre nous bien évidemment, mais aussi avec les Pradéennes et les Pradéens, comme nous avons commencé à le faire avec beaucoup de bonheur durant la campagne électorale.

Ce fut une aventure humaine extraordinaire où le plaisir du travail en commun se mêlait au plaisir de relations humaines riches.

Nous allons réfléchir et œuvrer avec ceux qui font vivre notre commune, qui y habitent et avec les indispensables compétences des agents municipaux. Ils seront précieux pour nous.

L’entre soi de politiques et d’experts qui pensent détenir la vérité sur tel ou tel projet doit céder le pas à l’intelligence collective : elle permettra de mieux identifier l’intérêt général. Cet intérêt général sera notre boussole permanente tout au long du mandat. Nous nous y engagerons, nous le ferons.

Je suis déterminée car de nombreux défis nous attendent dès demain. Le territoire communal est la bonne échelle pour des projets concrets et ambitieux. La crise du covid m’a confortée dans la vision que nous avons portée avec mes colistiers.

Pour moi, pour nous, l’écologie et le social ne font qu’un, je l’ai souvent dit. Nous mettrons le lien social et intergénérationnel au cœur de nos actions. Nous renforcerons la solidarité et continuerons à aider ceux qui en ont besoin.

Je suis très attachée au respect que nous accordons aux autres et à notre environnement. Les secteurs associatif, culturel et sportif seront là pour participer à ce projet, pour faire vivre les quartiers, faire se rencontrer les habitants, développer les valeurs de citoyenneté. Cela sera aussi une des tâches indispensables des conseils municipaux enfants et jeunes et du Projet éducatif global que nous développerons.

Vous savez l’importance que nous donnons à l’éducation. Cela passe aussi par les moyens qu’on lui donne. Nous devons tout mettre en œuvre dès maintenant pour construire de nouveaux locaux scolaires.

Nous lutterons anticiperons et adapterons la commune aux effets du changement climatique, qui implique de gérer l’urbanisme et l’habitat au regard de ces enjeux, notamment les fortes chaleurs, le besoin d’ombre et de fraîcheur ainsi que les risques d’inondation et d’incendie.

Nous apaiserons les déplacements, avec des rues tranquilles et accessibles aux piétons, aux personnes à mobilité réduite, aux cyclistes. En donnant vraiment la possibilité de s’affranchir du tout voiture, de réduire la pollution, le bruit…

Nous protégerons notre cadre de vie, notre patrimoine et la biodiversité, notre bien commun. Nous avons la chance de vivre dans un environnement magnifique, préservons-le au mieux, apprenons à le connaître. Par exemple, je vais tout faire pour que le Pradéens profitent pleinement du domaine départemental de Restinclières.

Nous pouvons y développer davantage d’événements culturels et artistiques. La culture bénéficiera d’une politique volontariste, elle sera déclinée en différents lieux et accessible à tous.

Pendant le confinement, nous avons découvert ou redécouvert l’importance et le plaisir du local, du circuit très court. Ce plébiscite ne doit pas retomber, il faut encourager et soutenir ces pratiques, la production locale grâce à la consolidation et la dynamisation du commerce de proximité et de l’agriculture, tout comme la consommation responsable et solidaire.

Je serai intransigeante avec les incivilités quelles qu’elles soient : dépôts sauvages, stationnement, vitesse, nuisances de toutes sortes. Comme j’avais eu l’occasion de le dire en réunion publique, nous nous engageons à traiter cette question au plus près, pas par idéologie ou croyance dans le tout répressif mais parce que la tranquillité publique est essentielle pour se sentir bien et libre.

Enfin, je militerai ardemment pour que la voix de Prades-le-Lez soit entendue à la Métropole. A cet égard, je salue l’élection de Michaël Delafosse à la mairie de Montpellier et les changements qui vont s’opérer, je l’espère, au niveau de la gouvernance de la Métropole. Je tisserai des liens et des projets avec d’autres collectivités territoriales, d’autres communes.

La campagne a été longue ; chacun y a mis les formes qui lui ont paru les plus adéquates.

De mon côté, je donne une importance capitale à la sincérité et à l’honnêteté.

Lors d’un prochain conseil, j’aurai l’occasion de vous parler de la charte Anticor et ses 30 propositions pour des communes plus éthiques. On y évoque la disponibilité des élus,  la reconnaissance des élus minoritaires, la transparence de l’action publique, la lutte contre la corruption et la participation des citoyens aux décisions locales. Ce sont nos valeurs, elles seront constamment présentes dans nos actes. Si vous le voulez bien, nous les fixerons dans le règlement intérieur du conseil.

Je remercie mon équipe et celles et ceux qui nous ont accompagnés, soutenus, les personnes croisées lors de la campagne ou plus impliquées, nos amis, nos familles.

Je remercie M. Lussert d’avoir accepté que chaque conseiller puisse inviter la personne de son choix, dans le respect des règles sanitaires. Je remercie les agents de la commune qui ont déjà commencé à se rendre disponibles et avec lesquels je suis persuadée que tout va bien se passer.

Je dédie mon élection à mes deux filles.

Florence Brau, maire de Prades-le-Lez, 5 juillet 2020

Visites : 171

Une réponse à “Le discours de Florence Brau lors du conseil d’installation de la nouvelle municipalité”

  1. Félicitation madame la Maire
    je trouve ce discours excellent
    Bravo Florence, bon courage avec beaucoup de réussite dans l’intérêt général pour l’avenir.
    Christian Bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*