Le mot de Florence Brau, tête de liste

Facebook

Notre programme a été distribué en porte à porte à partir du 6 mars 2020 et présenté lors de notre réunion publique du Mardi 10 mars 2020.

Prades-le-Lez grandit mais demeure une petite commune à taille humaine, qui doit conserver son “esprit village”, dans un environnement exceptionnel.

Nos propositions s’inspirent des nombreuses discussions et réflexions que nous menons avec vous, à travers nos rencontres et groupes de travail collectifs.

Nous entretiendrons ces relations de proximité si nous sommes élus.

Nous mettrons en œuvre un programme qui assure à tous une commune accueillante et tranquille et maîtrise les enjeux de son développement urbain.

Nous serons innovants et exemplaires en matière de transition écologique. Nous valoriserons les initiatives citoyennes et associatives.

Nous nous engagerons sur un plan pluriannuel d’investissements indispensables, avec des choix et les budgets alloués qui vous seront expliqués en toute transparence.

Les projets seront réalisés sans augmenter les taux d’imposition, en s’appuyant sur les services mis à la disposition des communes et en recherchant activement des subventions.

Pour faire de Prades-le-Lez une commune écologique, démocratique et solidaire. Maintenant !

Pour une vision synthétique du programme : Programme 2020 Énergie Nouvelle Prades-Le-Lez

Téléchargez ici le diaporama de notre programme (Reunion publique Energie nouvelle-10 mars 2020)

Visites : 81

2 commentaires à propos de “Le mot de Florence Brau, tête de liste”

  1. Bonjour. Merci pour votre question.
    Nous pouvons vous rassurer, ces questions sont bien prises en compte dans notre programme et nous continuons à travailler sur différentes solutions. Comme nous l’avons présenté lors de nos réunions publiques, nous prévoyons de valoriser davantage la présence du domaine de Restinclières sur la commune grâce à des partenariats, notamment pour l’organisation de manifestations culturelles. Une première prise de contact à déjà eu lieu. Nous souhaitons créer des rencontres Eco dialogues comme au Vigan ou au bord de l’étang de Thau : ce sont des rencontres débats, projections de films, ateliers participatifs, sorties nature; sorte d’université populaire sur la thématique de la transition écologique.
    Autre exemple, nous proposerons aux Écologistes de l’Euzière de réaliser un inventaire de la biodiversité avec les écoles et les enseignants intéressés et les habitants. A savoir également : le domaine abrite déjà le centre EducNature qui reçoit les classes à la journée, une pratique à favoriser et appuyer. Plus largement, au-delà de Restinclières, nous produirons un guide de l’environnement local (sensibilisation, information) et des itinéraires pédestres, avec des associations locales.
    Concernant les pistes cyclables, et les déplacements dits “actifs”, vous trouverez pas mal d’informations dans notre programme qui visent à les développer et à apaiser les déplacements.
    Nous avons également bien prévu d’embellir le village, en prenant en compte son aspect paysager et convivial (favoriser les lieux de rencontre. Exemple d’un projet participatif axé sur les places J. Jaurès et de la Fontaine) mais aussi de l’adapter, autant que possible, aux effets du changement climatique.
    Concernant la rénovation énergétique, une première mesure sera de proposer des permanences d’architecte conseil à la mairie, afin d’accompagner les particuliers dans leurs projets de construction ou de rénovation d’habitat durable économe en énergie. Nous viserons l’exemplarité pour les bâtiments publics, notamment sur la production énergétique renouvelable.
    Comme vous le dites, les choses se feront étape par étape mais il n’est plus question à présent de tergiverser. Le cap est donné.

  2. Quid des relations avec le Conseil Général en vue d’un partenariat sur l’utilisation du domaine de Restinclières qui, pour rappel, se situe sur la commune de Prades ? (il est anormal que la commune ne participe pas à la gestion du domaine).
    Quid d’une collaboration privilégiée avec les Ecologistes de l’Euzière sur des programmes scolaires et diverses manifestations pédagogiques ?
    Quid des relations avec le député vert Christian Dupraz pour initier des projets structurants sur la commune (coulée verte le long du Lez avec piste cyclable et sentier découverte) ?
    Quid de manifestations publiques sur les changement climatiques et leur impact sur le milieu environnemental local (conférences, sensibilisation pour promouvoir l’éco-citoyenneté) ?
    Quid d’un plan vert défini par étape dans le temps sur les priorités pour rendre ce village plus paysager, plus propre et plus engagé dans la rénovation énergétique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*